Réponses

Il est important de préserver l’intégrité de la peau autour de la stomie (peau péristomiale). Vous pouvez éviter de nombreuses complications en suivant ces conseils simples :

Conseils pour les bains et les douches

  • Vous pouvez prendre un bain ou une douche, comme vous le faisiez avant votre opération, avec ou sans votre sac — c’est votre choix.
  • Les résidus de savon risquent de décoller votre barrière cutanée, alors il est recommandé d’éviter d’utiliser des savons à base d’huile et d’hydratants.
  • L’eau et le savon n’entreront pas dans votre stomie et ne peuvent aucunement l’endommager.

Choisir une barrière cutanée bien ajustée

  • Pour aider à préserver une peau saine autour de votre stomie, il est important d’avoir une barrière cutanée bien ajustée. Choisissez un appareillage approprié pour aider à prévenir le contact entre le contenu irritant de la stomie et votre peau.
  • Votre stomothérapeute peut vous apprendre comment utiliser un guide de mesure pour déterminer la taille de votre stomie et sélectionner une barrière cutanée appropriée, soit à découper, prédécoupée ou malléable. La taille de votre stomie se modifiera jusqu’à 10 semaines après votre opération; il vous faudra donc la mesurer périodiquement.
    • Vous pourriez devoir changer de type d’appareillage ou ses dimensions en raison de modifications de l’abdomen causées par une grossesse, de l’exercice, un gain ou une perte de poids ou certains problèmes médicaux.

Conseils pour le changement d’appareillage

  • Adoptez un horaire facile à suivre pour vous occuper de votre appareillage. Vous vous assurerez ainsi de changer votre barrière cutanée avant l’érosion de l’adhésif, ce qui réduira les risques de contact entre  l’urine ou les selles et votre peau. Vous devez choisir un horaire, selon ce que nécessitent votre type d’appareillage et les conseils de votre médecin ou de votre stomothérapeute.
  • Lors de chaque changement de barrière cutanée et de sac, prenez l’habitude d’examiner la peau autour de votre stomie. Si des rougeurs, de l’enflure, de l’érythème ou d’autres signes d’irritation se manifestent, consultez votre professionnel de soins de santé.
  • Ne déchirez ni n’arrachez jamais votre barrière cutanée, mais retirez-la plutôt délicatement en soulevant d’abord un coin, puis en tirant lentement pour décoller le reste de l’adhésif. Un dissolvant pour adhésif en aérosol et des serviettes de dissolvant, peuvent faciliter vos changements d’appareillage et vous assurer une peau propre, prête pour l’application d’une nouvelle barrière cutanée.
  • Assurez-vous d’assécher complètement votre peau péristomiale avant de replacer votre sac et votre barrière cutanée. Une peau sèche assure l’étanchéité qui aide à réduire les risques d’infections fongiques.
  • Une routine de soins de la peau y compris l’utilisation de produits sous forme de mousse, d’aérosol ou de serviettes pour la barrière cutanée peut aider à assurer une peau péristomiale saine et confortable pendant des années.
  • Dans les endroits chauds humides, envisagez le choix d’un sac avec un dos en tissu, qui l’empêchera de coller à votre peau et de causer une irritation cutanée.