Votre guide sur les hernies péristomiales et l'activité physique Soins de stomie

Comment réduire votre risque de développer une hernie péristomiale

Vivre avec une stomie

Parastomal Hernia Illustration

Vous avez peut-être entendu parler d'une complication connue sous le nom de hernie péristomiale

Une hernie péristomiale (HPS) se définit comme une saillie près de la stomie, où des sections de l’intestin sont passées au travers de la paroi abdominale et se retrouvent entre le muscle et la peau.

Peu d’études concluantes ont été réalisées sur les hernies péristomiales et personne ne sait pourquoi une hernie survient chez certains, mais pas chez d’autres.

Il n’en demeure pas moins que les hernies sont très courantes : une hernie péristomiale apparaîtra tôt ou tard chez environ 50 % à 60 % des personnes vivant avec une stomie1,2.

Quelles sont les causes d’une hernie péristomiale et comment les prévenir ?

Nous ne connaissons pas toutes les raisons pour lesquelles certaines personnes présenteront une HPS et d’autres, pas. Les recherches se poursuivent et les médecins essaient d’en savoir davantage sur ces hernies : leurs causes et comment les traiter efficacement.

Les données probantes actuelles connues et l’expérience clinique des spécialistes et des cliniciens ayant participé à l’élaboration de ce guide suggèrent l’existence de plusieurs facteurs susceptibles d’accroître vos risques de HPS ou d’augmentation de la dimension d’une hernie existante3.

  • Obésité ou une taille d’une circonférence importante (plus de 100 cm)4
  • Chorégies abdominales multiples
  • Antécédents d’autres types de hernies
  • Technique chirurgicale, dimension de la stomie ou stomie cintrée
  • Chimiothérapie ou traitement par stéroïdes précédents
  • Colostomie (formée avec le côlon) plutôt qu’une iléostomie ou une urostomie
  • Tabagisme
  • Consommation élevée de boissons alcoolisées
  • Personne âgée ou frêle
  • Stabilité déficiente du tronc ou faiblesse des muscles du tronc et de l’abdomen
  • Mauvaise forme physique générale et faible masse musculaire
  • Épisode aigu ou état continu d’une maladie respiratoire telle que : MPOC, sinusite, rhume des foins ou asthme, surtout en présence d’une toux continue, d’éternuements ou de mouchage
  • Épisode aigu de vomissement
  • Technique incorrecte de soulèvement d’un objet lourd, ou technique incorrecte trop tôt après l’opération
  • Activité, travail, passe-temps ou sport nécessitant un effort excessif répété, surtout tôt après l’opération, ou sans avoir fait les exercices adéquats pour la réadaptation des muscles du tronc
Your Guide to Parastomal Hernia and Physical Activity

Votre guide sur les hernies péristomiales et l'activité physique

Même si vous présentez déjà une HPS, vous pouvez faire des choix pour conserver une santé optimale : par exemple, vous concentrer sur les aspects de votre mode de vie sur lesquels vous pouvez agir peut vous aider.

Vous ne pouvez pas changer vos traitements médicaux, vos opérations ou vos antécédents médicaux, mais vous pouvez modifier votre mode de vie, ce qui contribuera à vous donner un sentiment de maîtrise, et à vous sentir en meilleure santé, plus heureux.se et plus positif.ve.
Quelques questions abordées dans le Guide comprennent :

  • Comment savoir si je présente une hernie péristomiale ?
  • Qu’est-ce que je peux faire pour m’aider ?
  • Est-ce que je peux faire de l’exercice si j’ai déjà une hernie péristomiale ?
  • Quels sont les exercices de tronc à éviter ?
  • Comment faire de l’exercice et bouger de façon plus sécuritaire ?

Pour commander une copie de Votre guide sur les hernies péristomiales et l'activité physique, veuillez communiquer avec notre Centre des relations avec la clientèle au 1-800-465-6302 (lundi au vendredi, 8h à 18h HE), ou envoyé un courriel à convatec.canada@convatec.com


online resources.JPG

La série rétablissement me+MC est peut-etre pour vous

La série rétablissement me+MC fournit des informations et du soutien sur l'importance du mouvement et de l'activité physique après une chirurgie pour stomie.

Trop de gens craignent de se faire du mal en faisant de l'activité physique, alors qu'en fait il y a tellement d'avantages à être actif. Pour y remédier, nous avons développé la série rétablissement me+MC, basée sur des mouvements doux, guidant les utilisateurs tout au long de leur rétablissement après la chirurgie et au-delà.